add share buttons

Madagascar : Système sanitaire très précaire

systeme-sanitaire

Paludisme, diarrhée, infections de la voie respiratoire ou encore malnutrition, de nombreuses pandémies touchent la Grande île. Elles sont d’ailleurs les principales causes de la mortalité dans le pays, surtout chez les enfants de moins de 5 ans. Il y a également la filariose lymphatique, la bilharziose, la tuberculose,… qui représentent aussi des charges de santé non négligeable. Près de 2 millions de personnes sont touché par la bilharziose. Environ 20 000 nouveaux cas de tuberculeux par an sont recensés dans la Grande île. Dans le cadre du fonds alloués par le Global Fund, le pays en est bénéficiaire. Ce fonds est axé dans la lutte contre le paludisme, la tuberculose, le VIH/SIDA.

Madagascar est encore caractĂ©risĂ© par l’insuffisance de nombre de centres de santĂ©. Actuellement, 2 948 centres de santĂ© de base CSB l’et CSB II existent ainsi que 85 hĂ´pitaux CHD Is). Ces centres sont frĂ©quentĂ©s par le monde rural. Toutefois, ils ne sont pas tous fonctionnels. Puis, 55 autres hĂ´pitaux assurent des soins de chirurgie d’urgence et des soins obstĂ©triques. S’ajoutent Ă  cela, les 4 centres hospitaliers rĂ©gionaux (CHR) et les 6 centres Hospitaliers Universitaires (CHU). En ville, la population prĂ©fère se diriger vers le secteur privĂ©. La Grande Ă®le dispose d’environ 19 cliniques et 8 centres spĂ©cialisĂ©s, Ă©parpillĂ©s dans les grandes villes.

Le manque de personnel caractérise également le système de santé du pays. En effet, 41% du personnel s’occupent de 21% de la population. Les régions rurales sont très défavorisées malgré un ratio personnel santé/population relativement satisfaisant en 2005, respectivement de 1,7/10 000, 0,8/5 000, 0,75/5 000 pour les médecins, infirmiers et sages-femmes. 72% des médecins exercent en ville et 60% des paramédicaux travaillent en milieu rural. Outre le personnel, il y a aussi la vétusté et insuffisance des infrastructures, des équipements et matériels médicochirurgicaux. À part le manque de certains matériels chirurgical qui ne permet pas de réaliser une fonction chirurgicale adéquate, le budget alloué au secteur de la santé est largement insuffisant.

Voir aussi

Arbre Solaire au Village d'Andralanitra

L’arbre solaire illumine le village d’Andralanitra

Les 25 000 habitants du village d’Andralanitra à Madagascar sont les bénéficiaires des deux premiers arbres solaires implantés dans la grande île. Baptisées ALTES (Autonomous Life Tree Electric System),...

CUA EKOMADA

CUA : LES EMPLOYÉS RÉCLAMENT DEUX PRIMES PAR AN

Le syndicat des employés de la commune urbaine d’Antananarivo (CUA)  réclame une prime de 100% de leur salaire, deux fois dans l’année. Une première en Juin, à l’occasion de...

PREMIER MINITRE MALGACHE EKOMADA

INSÉCURITÉ : « IL Y AURAIT PAS MAL DE GENS QUI SERONT DÉMIS DE SES FONCTIONS » A INDIQUÉ LE PREMIER MINISTRE

Une réunion extraordinaire, portant sur l’insécurité dans la grande Île, a eu lieu hier, à Mahazoarivo. La vindicte populaire, le vol de vanille et les enlèvements étaient les principaux...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



Chaine vidéo


Back to top Menu mobile