add share buttons

Présidentielle US. Ce que contient le très inquiétant programme de Donald Trump

president-trump

Immigration, Ă©conomie, sĂ©curitĂ©, politique Ă©trangère, terrorisme, Ă©cologie, avortement… Quel est le programme de Donald Trump ?

Sa victoire est une Ă©norme surprise. L’application du programme de Donald Trump en sera une autre. « Make America Great Again » : le slogan du candidat rĂ©publicain a donnĂ© le ton. Isolationniste, ultra-conservateur, anti-immigration… Le programme de Donald Trump, parfois flou, souvent non-chiffrĂ©, donne des sueurs froides. Le milliardaire populiste, Ă  l’en croire, engagera le changement au pas de charge, durant ses 100 premiers jours. Il les a dĂ©taillĂ©s le 22 octobre Ă  Gettysburg, en Pennsylvanie, lieu historique de la guerre de SĂ©cession et d’un discours cĂ©lèbre du prĂ©sident Abraham Lincoln en 1863.

Immigration : un mur et « 2 millions » d’expulsions

Un mur de 1.600 kilomètres de long Ă  la frontière mexicaine : c’est l’idĂ©e originelle de Donald Trump pour, dit-il, « endiguer » l’immigration. Le mur sera financĂ©, et selon lui entièrement remboursĂ©, par le Mexique. Le milliardaire rĂ©publicain a aussi promis d' »expulser plus de 2 millions d’immigrants criminels » dès son arrivĂ©e dans le bureau ovale, et d' »annuler les visas de pays Ă©trangers qui ne les reprendront pas ». Donald Trump a Ă©galement dĂ©clarĂ© au cours de la campagne que dès son premier jour Ă  la Maison-Blanche, il engagerait l’expulsion des 11 millions d’immigrants clandestins, ou encore la fin du programme d’accueil des rĂ©fugiĂ©s syriens. Ces mesures ne figuraient pas dans le discours de Gettysburg. Mais compte-tenu de la lĂ©gèretĂ© de la parole du candidat rĂ©publicain, rien n’indique qu’il ne passera pas Ă  l’acte.

Economie : isolationnisme et baisse d’impĂ´ts

Dès son premier jour, Donald Trump, qui a toujours dĂ©fendu le protectionnisme, entend annoncer son « intention de renĂ©gocier » le traitĂ© de libre-Ă©change nord-amĂ©ricain (Nafta) et le retrait des États-Unis du partenariat trans-pacifique (TPP). Pour Donald Trump, c’est simple : la Chine « est responsable de près de la moitiĂ© de notre dĂ©ficit commercial ». Le milliardaire s’est dit prĂŞt Ă  accuser officiellement PĂ©kin de manipulation des taux de change. Il souhaite aussi imposer des droits compensatoires sur les produits « made in China ». En 2011, Donald Trump disait dĂ©jĂ  qu’il taxerait Ă  hauteur de 25% les produits chinois s’il Ă©tait Ă©lu prĂ©sident des États-Unis. En dĂ©pit de ses tensions avec son parti, pour l’instant majoritaire Ă  la Chambre et au SĂ©nat, Donald Trump promet aussi de travailler avec le Congrès pour introduire et pousser Ă  l’adoption d’un plan Ă©conomique crĂ©ant 25 millions d’emplois sur dix ans, Ă  travers notamment des baisses d’impĂ´ts substantielles pour la classe moyenne et les entreprises. Avec l’objectif d’une croissance de 4% par an.

Sécurité : la torture

Pour lutter contre le terrorisme, Donald Trump a des idĂ©es simples : il propose d’autoriser la torture. Il a appelĂ© Ă©galement Ă  tuer les familles des terroristes, dans le but de dissuader les candidats au djihad. Il « suspendra aussi l’immigration de rĂ©gions enclines au terrorisme », et mettra en place des « contrĂ´les extrĂŞmes aux frontières ». Il a aussi promis une forte hausse du budget de la dĂ©fense. L’armĂ©e a Ă©tĂ© tellement « affaiblie » qu’elle a besoin d’ĂŞtre renforcĂ©e Ă  grande Ă©chelle, avec davantage de soldats, d’avions et de navires.

Politique étrangère : Otan, Etat islamique et Russie

Donald Trump souhaite que les alliĂ©s des Etats-Unis au sein de l’Alliance Atlantique (Otan) payent plus pour assurer leur propre sĂ©curitĂ©. Et si ils ne le font pas, il menace de sortir les Etats-Unis de l’organisation. Il veut « mettre KO » l’organisation Etat islamique, avec notamment une coopĂ©ration avec la Russie, sans donner davantage de dĂ©tails. « ImmĂ©diatement après avoir pris mes fonctions, je demanderai Ă  mes gĂ©nĂ©raux de me prĂ©senter un plan sous 30 jours pour vaincre et dĂ©truire l’EI ». Il Ă©voque « une guerre classique, mais aussi une guerre sur internet, une guerre financière et une guerre idĂ©ologique ». « Ma prioritĂ© numĂ©ro un est de dĂ©manteler l’accord catastrophique avec l’Iran », avait lancĂ© Donald Trump en mars dernier devant la convention annuelle de l’Aipac, le groupe de pression juif amĂ©ricain favorable Ă  IsraĂ«l.

La famille et l’avortement

Après plusieurs volte-face, Donald Trump s’est finalement alignĂ© sur les positions conservatrices du Parti rĂ©publicain sur l’avortement. Il affirme donc que l’embryon « a un droit fondamental Ă  la vie qui ne peut ĂŞtre enfreint ». En ce qui concerne sa politique, il veut permettre aux familles de dĂ©duire de leurs impĂ´ts les coĂ»ts de garde d’enfants. Il propose d’accorder six semaines payĂ©es comme une indemnitĂ© chĂ´mage pour le congĂ© maternitĂ©, qui n’existe pas au Etats-Unis.

La fin de l’Obamacare

Donald Trump travaillera aussi Ă  l’abolition la plus rapide possible de la loi sur l’assurance maladie surnommĂ©e « Obamacare ».

Les armes Ă  feu : « Un droit donnĂ© par Dieu »

Le programme du candidat rĂ©publicain rĂ©affirme que la dĂ©tention d’armes Ă  feu est « un droit naturel et inaliĂ©nable ». « Un droit donnĂ© par Dieu Ă  l’autodĂ©fense ».

La fin de la lutte contre le réchauffement climatique

Donald Trump a promis qu’il annulerait l’accord de Paris sur le climat et qu’il supprimerait l’Agence de protection de l’environnement (EPA). Il lèvera aussi les restrictions Ă  la production d’Ă©nergies fossiles et relancera le projet d’olĂ©oduc Keystone XL auquel le prĂ©sident Barack Obama avait mis son veto en fĂ©vrier 2015. Donald Trump entend aussi annuler des milliards de dollars de paiements prĂ©vus aux Nations unies pour les programmes visant Ă  lutter contre le changement climatique.

Source: http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/elections-americaines/20161109.OBS0932/presidentielle-us-ce-que-contient-le-tres-inquietant-programme-de-donald-trump.html

Voir aussi

Smart Africa Hamadoun Toure a Madagascar

Dr Hamadoun Touré de SMART AFRICA à Madagascar pour une conférence

     Le vendredi 26 mai dernier, s’est tenu une conférence organisée par le Ministère des postes, des Télécommunications et du Développement Numérique, menée par le Dr. Hamadoun TOURE, ex...

francophonie

Zoom sur le 16e Sommet de la Francophonie

Madagascar a accueilli le 16e Sommet de la Francophonie qui s’est tenue du 22 au 26 novembre à Antananarivo. 6.500 participants dont 20 chefs d’Etats et 2.500 délégués ont...

francophonie

Le Sommet de la Francophonie Antananarivo en vidéo

   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



Chaine vidéo


Back to top Menu mobile